Weave mène actuellement une réfléxion sur le conseil de demain.

Dans le cadre de ces travaux, nous avons souhaité, en plus de la participation des consultants et d’experts extérieurs, intégrer des étudiants d’une grande école de commerce.

En partenariat avec l’ESCP, weave a mis en place un nouveau format d’évènement pour sensibiliser les étudiants aux évolutions possibles de leur métier futur.

Les étudiants ont travaillé autour de la conception et de la formalisation d’un projet de startup en lien avec le conseil, selon 3 tendances de marché.

  • 3 groupes de travail de 10 étudiants ont été constitués pour réaliser des ateliers créatifs le matin ayant pour objectif d’identifier les points de rupture autour de la tendance étudiée et de faire émerger un concept de startup.
  • L’après-midi a été consacrée à la formalisation concrète de la startup avec la rédaction du Business Model en utilisant le canevas Osterwalder et la réalisation d’un pitch commercial.
  • La journée s’est terminée par la restitution des étudiants à des collaborateurs de weave.

Capture d’écran 2016-02-22 à 13.33.37

THÈME 1 : LES CHAÎNES DE VALEUR SE REDISTRIBUENT POUR CRÉER DE NOUVELLES CONFIGURATIONS

IMG_0049Concept: une nouvelle offre du conseil se positionnant en amont des besoins du client en utilisant des solutions de « machine learning »: la mise en place d’algorithme à partir de données pour anticiper l’avenir.

Les chaînes de valeur traditionnelles – où extraction, production, distribution et consommation se suivent – se redessinent pour former de nouvelles configurations. L’économie collaborative fondée sur le partage, la collaboration et l’ouverture se développe et redistribue les cartes du marché. Avec l’émergence du C2C (customer to customer), le consommateur retrouve plus de pouvoir et se construit une forme d’indépendance vis-à-vis des entreprises. En parallèle, les entreprises partagent et collaborent plus et différemment. Soumises à de fortes contraintes, elles n’optimisent pas seulement leurs ressources et leurs fonctionnements mais commencent à prendre en compte leur périmètre de façon élargie.

Une entreprise étendue émerge.

THÈME 2 : UN NOUVEAU RAPPORT AU TRAVAIL ÉMERGE ET REPLACE L’HUMAIN AU COEUR DE L’ENTREPRISE

IMG_0067 (1)Concept: une plateforme en ligne mettant en relation des clients ayant des besoins d’accompagnements et des consultants free-lance ayant les compétences

Le travail, cette activité qui structure nos vies, est en pleine mutation. Alors que son sens, son « pourquoi », est questionné par de nouvelles aspirations, notamment de jeunes générations nées avec Internet, sa forme s’individualise tout en s’inscrivant dans de nouveaux projets collectifs en dehors du salariat et de l’entreprise. En parallèle, de nouvelles organisations et méthodes de travail placent les salariés dans des postures plus autonomes, innovantes et créatives.

Demain, serons-nous tous des freelances créatifs ?

 THÈME 3 : LES NOUVELLES TECHNOLOGIES RÉVOLUTIONNENT L’ÉQUILIBRE ENTRE RELATIONS RÉELLES ET VIRTUELLES

IMG_0069 (2)Concept: nouveau format de cabinet de conseil « out of the box ».

Avec la révolution numérique, la technologie s’immisce au cœur de toutes nos relations, qu’elles soient personnelles, professionnelles ou entre clients et entreprises. Nos interactions en sont bouleversées, elles peuvent se multiplier et prendre de nouvelles formes, parfois avec un risque de devenir plus superficielles, plus distantes. C’est , c’est pourquoi certains rejettent le 100% virtuel. Un retour vers plus d’humain s’observe avec l’essor de lieux physiques et événements qui matérialisent un équilibre entre réel et virtuel.

Quelle équilibre entre réel et virtuel dans la relation aux autres ?