En 2040 les agritech auront le pouvoir dans nos assiettes et nos champs

En 2040, la France disposera d’une plate-forme nationale de données agricoles. On pourra acheter des box-menu pour imprimer en 3D un repas complet et l’IA Watson d’IBM décidera des menus des cantines… Fiction ou prospective réaliste ?

agritech Weave a distribué une édition spéciale « Salon de l’agriculture 2040 » d’un magazine intitulé « News Now ». Il s’agit en fait du résultat d’un travail de design prospectif, mené durant trois mois par une vingtaine de personnes, pilotées par Martin Lauquin, créatif technologique, et comprenant notamment un expert en design fiction, un journaliste du Parisien, un graphiste et un anthropologue parti à la rencontre des agriculteurs. Leur mission ? Imaginer, à partir des roadmap techno des start-up et, des scénarios extrêmes mais crédibles pour l’agriculture en 2040. Objectif ? Alimenter la réflexion stratégique des industriels du secteur et des acteurs liés, en leur permettant de se projeter dans un avenir technologique inquiétant, dérangeant, pas toujours souhaitable… mais souvent tout à fait plausible.

« On a décidé de les diffuser au plus grand nombre, en les scénarisant dans un magazine fictif distribué sur 4 salons spécialisés, en commençant par le Salon international de l’alimentation, pour finir par le prochain salon de l’Agriculture »,expose Didier Rousseau, président de  Weave.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site Industrie & Technologie