La France se met à l’heure du crowdfunding

Faire appel à la générosité des internautes plutôt qu’à une banque pour financer un projet, l’idée s’impose de façon spectaculaire. En France comme dans le reste du monde, le « crowdfunding » (« financement par la foule ») décolle. Selon le cabinet américain Massolution, ce marché devrait bondir de 88 % en 2013, et atteindre 5,1 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros). Et le rythme s’accélère. Il existe plus de 800 plates-formes de ce type dans le monde, dont une cinquantaine dans l’Hexagone.

Consultez l’article complet en cliquant ici.