Transport routier de marchandises, une concurrence déloyale voulue par Bruxelles

shutterstock_119206366Le système de cabotage mis en place sous pression européenne revient à organiser la concurrence déloyale. Par Benoît Prufer, consultant spécialisé sur le secteur, cabinet Weave.

 

« Après la polémique en 2013 sur les chauffeurs polonais deNIKON D610023 Norbert Dentressangle, France 2 remet le sujet du dumping social dans le transport routier sur le devant la scène, avec cette fois les chauffeurs roumains de Geodis. Dans la dernière édition du désormais fameux (et redouté) magazine « Cash investigation », le recours massif à des chauffeurs des pays de l’est pour des opérations de transport en France est pointé du doigt. Si Geodis, filiale depuis 2008 du groupe public SNCF, constitue une cible de choix, nombreux sont les acteurs du secteur qui ont recours à ces pratiques pour simplement survivre à une compétition devenue extrêmement féroce, conséquence de la règlementation européenne de 2009 qui a autorisé la pratique du cabotage. » – Benoît Prufer, Consultant Sénior Industrie, Énergie et Services.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site de latribune.fr
noun_45721_cc