weave adapte le Design Fiction aux besoins de l’entreprise et lance « Design fiction by weave »

Toujours en avance de phase, le 1er cabinet de conseil en stratégie indépendant français développe une offre alternative permettant aux entreprises de se projeter dans un futur, souvent difficile à appréhender pour concevoir leurs outils et services de demain

Paris, le 9 novembre 2016 – Weave, cabinet de conseil en stratégie augmentée, renforce son offre de services et développe la première offre de design fiction adaptée aux entreprises.

  • Comment se projeter et projeter ses équipes dans un futur abstrait et lointain ?
  • Comment imaginer les services, méthodes de travail et usages qui feront la différence demain ou après-demain ?
  • Comment s’assurer de rester compétitif et efficace sur le long terme ?

Avec cette nouvelle approche, weave donne enfin les moyens aux dirigeants et leurs équipes de se projeter dans un futur, qui devient désormais possible. Ils voient facilitée leur évolution vers de nouveaux modèles économiques, la naissance de nouveaux services ou méthodologie de travail, plus adaptés à un nouvel environnement. Cousin du design thinking, le design fiction se veut être une immersion directe dans le futur, une méthode de création alternative pour façonner le monde de demain.Pour piloter cette nouvelle offre, weave a choisi Martin Lauquin, creative technologist, et bénéficie du soutien de Nicolas Minvielle, expert en design fiction et auteur de Jouer avec les futurs (éd. Pearson).« Nos clients sont lassés de la futurologie et des rapports de tendances en tout genre. Notre approche du Design fiction leur permet de se représenter concrètement ce que pourrait être demain » explique Didier Rousseau, président et fondateur de weave. « L’histoire montre que la rupture et l’innovation, qu’elles soient managériales, business ou stratégiques viennent de ceux qui ont su se projeter autrement dans l’avenir » conclut Nicolas Minvielle.

Au commencement était le design thinking

Approche d’innovation pluridisciplinaire, le design thinking est la rencontre entre l’homme et les outils de conceptions où le design et la création se retrouvent au cœur pour trouver des solutions aux problématiques d’innovations. Mais le design thinking montre néanmoins ses limites sur la finalité de ses ambitions tant il est complexe aujourd’hui de détecter les changements à venir sur les marchés, quels qu’ils soient.

Dans un contexte d’extrême incertitude, comment alors les entreprises peuvent-elles sereinement envisager l’avenir ? Le futur étant difficile à appréhender, il devient nécessaire de s’ouvrir à de nouvelles approches. Entre alors en jeux, un nouveau maitre mot : la capacité de projection. Pour réussir et comprendre demain, une entreprise doit pouvoir se projeter pleinement dans le futur, l’imaginer, le penser, le concevoir en s’y préparant dès aujourd’hui. Ne pas avoir peur de penser pour mieux se projeter, tel est le crédo du design fiction.

Avec le design fiction, le futur devient présent

Méthode de créativité alternative et prolongement direct du design thinking, le design fiction est une véritable immersion dans le monde de demain pour imaginer et maquetter les modèles prochains. Mais également d’en comprendre les enjeux pour notamment penser in fine les services et produits d’aujourd’hui. Le design fiction permet aux entreprises d’appréhender et prendre en compte toutes les hypothèses d’avenir et défis d’avenir, quelle qu’en soit la nature, des menaces aux opportunités.

Dans la notion de design fiction, les barrières sautent pour laisser la fiction devenir outil du créatif. Notion volontairement provocatrice, il s’agit de s’emparer du futur et de le faire sien. C’est une approche prospective du design ou idées nouvelles, prototypages, technique de design et narration se rencontrent pour imaginer une expérience du futur. Un avenir créé ex-nihilo où la création n’a de limite que l’homme lui-même.

Le but du design fiction n’est pas d’inventer pour inventer et d’imaginer des scénarios improbables juste pour le plaisir du jeu. L’idée n’est pas d’attendre que le futur vienne et voir si les projections étaient les bonnes. Il s’agit de surprendre, faire réagir et provoquer le débat. Afin d’impliquer tous les acteurs entre eux et les amener à se questionner sur les propositions qui sont faites et ainsi initier le changement.

Bien plus qu’un simple outil au service de l’entreprise, le design fiction est un véritable outil de lutte contre les imaginaires dominants qui empêchent de penser autrement.

logo-pdf
Téléchargez le communiqué de presse.