Croissance verte

Weave Agro News du 6 novembre

6 novembre 2013

CEREALES / OGM – Un second maïs OGM pourrait être autorisé à la culture dans l’UE

ogmFaute d’accord entre les états membres pour l’interdire, un second maïs transgénique pourrait être autorisé à la culture dans l’UE. Le groupe Pioneer, filiale de l’américain DuPont de Nemours, demande depuis 2001 une autorisation pour faire cultiver dans les champs de l’UE son maïs OGM TC1507 résistant à plusieurs herbicides. A ce jour, un seul OGM, le maïs Mon 810 de Monsanto, est cultivé en Espagne et au Portugal.

CEREALES / Kellogg – Le Groupe va réduire ses effectifs mondiaux de 7 % d’ici à 2017

corn-flakes-kellogg-sLes Américains mangent moins de céréales au petit-déjeuner. Du coup, Kellogg s’engage dans un programme de restructuration sévère. Le plan, baptisé « project K », vise aussi à optimiser la chaîne d’approvisionnement, ce qui impliquera le rapprochement de certains sites de production afin d’éliminer les capacités excédentaires. Le yaourt grec, plus riche en protéines que les yaourts traditionnels, est l’un des produits de substitution préféré aux céréales.

CEREALES / Vente en ligne – Amazon s’impose en leader de l’alimentaire au Canada

aAvec 15.000 références de produits non frais, la boutique en-ligne d’Amazon constitue désormais le 1er assortiment du pays devant celle de Walmart. Amazon vend principalement des boîtes de conserve, aux céréales, en passant par la nourriture bébé, le café et les jus. La vente de produits frais est en cours de test.

VIANDES / Volailles – Arrêt des subventions à l’exportation pour les Poulets

tilly_sabcoLa Commission européenne a campé mardi sur sa décision de cesser de subventionner les exportations de volaille, contestée par les volaillers de Bretagne. Elle a jugé que le secteur pouvait être compétitif. La direction de Tilly-Sabco a imputé à l’arrêt des aides européennes, finalisé le 18 juillet, sa décision de cesser son activité de poulet export principalement vers la CEI et le Moyen-Orient, qui occupe 300 de ses 340 employés et représentait 90 % de son chiffre d’affaires.

VIANDES / Emploi – Quand l’agroalimentaire français pratique le dumping social

travailleurs-rougeL’Allemagne est régulièrement dénoncée par les filières agroalimentaires pour son recrutement de travailleurs “low cost” en provenance de l’Est, mais cette pratique se révèle amplement partagée en France, où intérimaires polonais et roumains viennent faire l’appoint sur les chaînes et dans les champs. “Plus besoin de délocaliser les abattoirs, puisqu’on embauche des salariés roumains ou polonais à 4 euros de l’heure !” lançait lundi Benoît Hamon, ministre délégué français à la Consommation sur Europe 1. L’idée d’un SMIC européen est l’une des solutions proposées par la FNSEA.

OEUFS – Le prix des œufs en hausse en septembre

oeufsLe prix de l’œuf à la production a progressé de 17 % entre août et septembre 2013, indique le ministère de l’Agriculture. Les volumes exportés d’œufs en coquille et d’ovoproduits augmentent de 8 % par rapport à la même période en 2012, alors que les importations se réduisent de 29 %. La production d’œufs en 2013 devrait augmenter de 23 % par rapport à celle de 2012.

SURGELES / GLACES – A Beauvais, Nestlé mise sur la crème glacée pour doper sa compétitivité

Sur le site de Beauvais, le groupe stoppe la production de plats surgelés, moussaka, lasagnes ou hachis Parmentier vendus sur la marque Maggi. L’activité est recentrée sur la crème glacée dont la production devrait augmenter de 10 % d’ici à 2016. Les postes de la division plats surgelés devraient être en grande partie transférés sur la division glaces. L’objectif du groupe est d’échapper à la saisonnalité de la production, qui le contraint à maintenir un niveau de stocks élevé.

SUCRE / CONFISERIE – Le Salon du Chocolat et son défilé à Paris

salonchocolatparisL’édition 2013 sur Salon du Chocolat, Confiseries et Autres spécialités régionales a fermé ses portes le 3 novembre à Paris. Il aura été l’occasion de découvrir le savoir-faire gourmand français sur plus 8000 m2. Pierre Marcolini, la maison Hugo et Victor, Christophe Adam, Pierre Hermé, Jean-Paul Hévin, Jérôme Chaucesse (chef pâtissier du Crillon), Cédric Grolet (chef du Meurice) étaient au rendez-vous. Comme chaque année un défilé de robes en chocolat conçues par les meilleurs artisans de France animait le salon en fin de journée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles