Insure & Care

Assurance des Emprunteurs et centricité Clients

14 janvier 2015

1-  L’Assurance à l’heure consumériste : quel accord pour l’Assurance Emprunteur entre les Assureurs, les Banquiers, les Associations de consommateurs et les courtiers ?

Pour rappel depuis l’été 2014,  il est possible de changer de contrat dans l’année qui suit l’acceptation du crédit, à la condition que le nouveau contrat offre des garanties «équivalentes » au contrat initial. Tout l’enjeu est de préciser les règles en matière d’équivalence de garanties avec comme point critique la communication à l’emprunteur d’une liste pour comparer le contrat de la banque avec les autres offres.

L’enjeu des négociations menées au sein du CCSF  le 12 janvier 2015 est de donner corps à l’ouverture à la concurrence sur l’assurance souscrite par un particulier lorsqu’il contracte un prêt immobilier. Les conclusions ne sont pas encore publiées mais a priori un consensus pourrait être envisagé avec la réduction du nombre de critères de comparaison entre les offres des banquiers (avec notamment l’intégration ou non de la garantie perte d’emploi).

La date d’entrée en vigueur sera également précisée (Les banques défendent l’idée d’un délai raisonnable soit le 1er octobre 2015, le temps de préparer leurs réseaux. A l’inverse, les Associations de consommateurs souhaiteraient une entrée en vigueur de la disposition de la loi Hamon au premier semestre, le 1er mai 2015)

En tous états de cause, Michel Sapin rappelle que “ces dispositions favorisent la liberté de choix des consommateurs : elles leur permettront d’accéder à une assurance emprunteur au meilleur prix en faisant jouer la concurrence entre les différents contrats d’assurance proposés par le marché”.

Source :  [Les Echos]

Source : [Argus de l’Assurance]

 

2-   La MAIF crée un Social Club

Le “MAIF Social Club” est un mode de consommation collaborative dont l’essentiel du site est consacré consacré aux annonces entre membres, de préférence orientées vers le partage : recherche de bénévoles pour un projet, proposition d’un hébergement de vacances, demande de co-voiturage, avis d’événements…

Le niveau de confiance entre les sociétaires est maximal de part leur identification avec les informations de l’assuré tel que connu par la mutuelle.

MAIF Social Club

Les assurés inscrits ont accès des ventes privées de partenaires innovants (Archos, AwoX, Withings…)  ainsi qu’une sélection de partenariats (auto-partage Koolicar, échange de résidences GuestToGuest…) et de contenus numériques spécifiques (dont les applications mobiles de l’assureur).
Cet espace communautaire a pour objectif de prolonger la  “philosophie mutualiste “. Attendons si les sociétaires sont de cet avis !

Source : [C’est pas mon idée] 

 

3-  Un double défi à relever pour les assureurs : quelle anticipation de la transformation à venir pour la gestion des sinistres et comment maintenir pour une assurance le lien avec ses clients en dehors de la gestion d’un sinistre  ?

Covea AIS prend le pari de la transformation profonde de la gestion des sinistres et lance, pour ce faire, son plan “Horizon 2020″.

1% des assurés déclarent à jour leurs sinistres sur internet. Le sens de l’histoire est que l’internaute et la machine se substitueront au gestionnaire pour un certain nombre de tâches à basse valeur ajoutée par exemple dans la gestion des bris de glace auto.

Ainsi que le souligne Michel Gougnard dans son interview ,” l’intégration de l’internaute associée aux nouvelles technologies, la dématérialisation de l’image et les robots invitent les assureurs à reconsidérer leurs chaînes de gestion. Pour les sinistres auto par exemple, ceux qui ne croient pas aux effets demain de l’e-constat sur l’automatisation d’un certain nombre de tâches, sont ceux qui en 1998 ne croyaient pas aux effets de même nature de l’expertise à distance”

A noter que l’assistance sera également impactée par la capacité des assureurs à pouvoir mettre  directement en relation, sans chargé d’assistance, un assuré lors d’une panne automobile avec un dépanneur.

Source : [Argus de l’Assurance]

 

C’est à la 2nde question essentielle que la compagnie américaine Allstate s’est attelée avec la mise en marché d’une nouvelle application pour mobile.

[youtube]http://youtu.be/7_RWoSIaEBQ[/youtube]

Cette application, au delà des fonctionnalités classiques de prise en charge dématérialisée lors d’un sinistre, a comme proposition de valeur supplémentaire d’accompagner l’automobiliste dans sa vie au quotidien. Des fonctionnalités telles que des rappel du lieu de parking de son véhicule (incluant une alerte au parcmètre),  un module de recherche géolocalisée de station-service ou encore un espace dédié à l’achat d’une automobile (neuve ou d’occasion) avec un accès à un réseau de revendeurs certifiés, à des analyses de marché (dont un comparateur des prix des transactions constatées) sont les clés de cette nouvelle approche client.

Source : [ C’est pas mon idée]

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles