Glyphosate Monsanto Logo Cracked Earth
Croissance verte

Le glyphosate, un nouveau scandale pour Monsanto ?

15 septembre 2017

Malgré des condamnations et des scandales à répétition (PCB, agent orange, dioxine, OGM, aspartame, hormones de croissance, …), rien n’a arrêté jusqu’ici la croissance du géant américain des phytosanitaires (plus de 15 Mds d’euros de chiffre d’affaires) !

Aujourd’hui, le nouveau scandale porte sur le glyphosate ! Cette substance active du Round’up, pesticide de Monsanto le plus utilisé au monde, est au cœur d’une controverse d’ampleur internationale depuis plus de deux ans. En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’Organisation mondiale de la santé, l’a classé génotoxique, cancérogène pour l’animal et cancérogène probable pour l’homme. Quelques mois plus tard, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) parvient à une conclusion opposée : “Il est improbable que le glyphosate soit génotoxique (c’est-à-dire qu’il endommage l’ADN) ou qu’il constitue une menace cancérogène pour l’homme.” Or plusieurs centaines de pages de ce rapport seraient des copier-coller d’une étude réalisée par Monsanto lui-même !

Pourtant, c’est en partie sur ce rapport de l’UE que les pays européens vont s’appuyer début octobre pour décider de renouveler ou non pour dix ans l’homologation du glyphosate…

Quelle sera la position de la France et des autres payes européens ? Réponse dans quelques semaines…

 

Source : Huffington Post

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles