Insure & Care

Innovation dans l’assurance : à chacun sa recette

24 avril 2015

Véhiculer une image moderne grâce à l’innovation digitale

Axa France et Smartsanté évaluent les risques cardiovasculaires des salariés

AXA France se lance dans la « santé connectée » avec un service de prévention des risques cardiovasculaires à destination des salariés bénéficiaires de ses contrats de santé et prévoyance collective. Le service est développé en partenariat avec Smartsanté, un acteur spécialisé dans les nouvelles technologies et la santé. Il permet aux salariés d’évaluer leurs risques cardiovasculaires et de bénéficier de conseils personnalisés.

Le salarié renseigne dans un premier temps ses antécédents médicaux et familiaux sur un site Internet. Un bilan et un suivi personnalisé sont alors mis en place grâce à une application compatible avec les tensiomètres connectés.

Près de 100 000 salariés utilisent déjà cette application. Les informations confidentielles relatives à la santé des salariés sont stockées de manière sécurisée et seul le salarié peut y avoir accès.

Source : l’argus de l’assurance

 

AXA et Allianz rendent accessible leur application via la montre connectée d’Apple

Un an et demi après le lancement de son application de prévention routière AXA Drive, l’assureur renforce son image de modernité en étant à la pointe de l’innovation digitale. L’application, dont on compte 700 000 téléchargements sur I-phone, sera désormais accessible via l’Apple Watch.

Cette application est accessible à tous, que l’on soit client ou non de l’assureur. Elle permet notamment d’analyser les comportements de conduite (phases d’accélération et de freinage, mouvements du volant) et d’affecter un score au conducteur. Ce dernier peut se comparer à d’autres automobilistes et suivre les conseils fournis par l’application.

Allianz quant à lui rend accessible l’application « Mon Allianz » sur l’Apple Watch. Les assurés pourront recevoir des alertes concernant leurs remboursements de santé, suivre l’avancement de leurs indemnisations, consulter les gestes à suivre en cas d’urgence ou encore localiser les professionnels de santé.

Source : l’argus de l’assurance

 

Tester de nouveaux business models

Assurance automobile : Direct Assurance teste son offre “Pay how you drive” auprès de 500 assurés

Après le Pay As You Drive (formule d’assurance auto dont la prime est fixée en fonction du nombre de kilomètres annuels parcourus, permettant aux « petits conducteurs » de payer moins), voici le Pay How You Drive, où la prime dépend cette fois-ci des comportements de conduite.

En pratique, les assurés devront installer ou faire installer dans leur véhicule un boîtier intégrant un capteur GPS et un accéléromètre. A partir de ce boîtier permettant d’analyser leur comportement au volant, les assurés verront leur prime réajustée au mois le mois. Ainsi, ils pourront espérer jusqu’à 50% de réduction.

Au-delà du concept produit (innovant en tant que tel), c’est la démarche de l’assureur qui est à regarder de plus près. Direct Assurance est dans une optique de « co-construction » de son offre avec les 500 assurés qui testent le produit, les « YouDrivers » comme les appelle l’assureur.

Source : l’argus de l’assurance

 

Se rapprocher de starts-up innovantes : contribuer à leur financement ou développer des partenariats en assurance

Allianz France va investir une première enveloppe de 5 à 10 millions d’euros dans des jeunes pousses grâce à la finance participative.

L’assureur souhaite investir une enveloppe de 5 à 10 millions d’euros en fonds propres sur cinq ans dans au moins une centaine de starts-up et PME via SmartAngels.fr, une plateforme de crowdfunding. Les entreprises éligibles auront été présélectionnées par la société de gestion Idinvest Partners, actionnaire de SmartAngels.fr et ancienne filiale d’Allianz.

Les clients d’Allianz pourront alors investir dans ces jeunes pousses, et pour chaque euro investi, l’assureur doublera la mise dans la limite de 50 000 euros par client et par entreprise. Allianz permet à ses clients investisseurs de retirer leur mise avant le terme des cinq années en cas de force majeure (invalidité, fin d’indemnité chômage…).

Source : Les Echos

Generali France devient l’assureur de OuiCar

Le développement de l’économie du partage, et notamment la location de véhicules entre particuliers, génère de nouveaux besoins en matière d’assurance.

Ouicar, site Internet de location de véhicules entre particuliers, a choisi de s’allier à une filiale de Generali France, l’Equité. Le contrat d’assurance intégré dans l’offre de location prend le relai de l’assurance du propriétaire pendant la durée de location du véhicule. L’assurance permet au propriétaire de préserver son bonus en cas de dommages ou de vol survenant lors de la location.

Source : l’argus de l’assurance

La MAIF en passe de prendre une participation dans GuestToGuest

L’intérêt de la Maif pour l’économie du partage se confirme. Après avoir pris en 2014 une participation stratégique dans Koolicar, un site de location de voitures entre particuliers, l’assureur s’apprêterait à investir dans GuestToGuest, une plate-forme d’échange de maisons ou d’appartements pour les vacances.

Source : les échos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles