Conseil augmenté

La formation en entreprise se réinvente !

10 octobre 2018

Il n’est pas si loin le temps où formation rimait avec cours magistral.

Pourtant, de nombreux formats d’apprentissage ont émergé ces dernières années, donnant un nouveau souffle à la formation présentielle et permettant aux apprenants de suivre tout ou partie de leur formation à distance.

Le panel s’est tellement élargi qu’il devient difficile pour les entreprises de s’y retrouver pour choisir les stratégies pédagogiques et les outils les plus appropriés, afin de répondre aux besoins de formation de leurs collaborateurs tout en leur proposant une véritable « expérience apprenant ». Essayons d’y voir plus clair.

 

Varier les stratégies pédagogiques pour faciliter les apprentissages

Afin de faciliter l’acquisition de nouveaux savoirs et compétences, la formation doit s’adapter aux envies et besoins des apprenants. Nous entendons souvent parmi leurs retours :

  • « Je ne veux plus d’un enseignement descendant » : le Learning By Doing ou apprentissage par la pratique préconise de limiter les présentations magistrales afin de favoriser un passage rapide à l’application pratique, qui permet la construction de ses connaissances par l’apprenant lui-même.
  • « J’ai besoin d’acquérir des compétences opérationnelles, applicables rapidement dans mon quotidien » : l’Immersive Learning ou apprentissage immersif répond à la pédagogie par l’action décrite précédemment, et permet à l’apprenant de s’immerger virtuellement dans une situation quasi-réelle, afin de tester ses compétences et de s’entraîner.
  • « Je ne veux pas perdre du temps sur des apprentissages que j’ai déjà acquis » : l’Adaptive Learning ou apprentissage adaptatif permet d’optimiser le parcours utilisateur (à partir de données récoltées notamment) en prenant en compte son niveau, ses facilités d’apprentissage ou encore ses objectifs individuels.
  • « J’aime apprendre en m’amusant, sans m’en rendre compte » : la gamification ou ludification associe un contenu théorique de qualité à des activités ludiques (quiz, jeux vidéo, défis…) servant d’applications et de stimulateurs d’émotions et d’engagement.
  • « J’apprécie les formats courts me donnant juste l’information dont j’ai besoin » : le Micro Learning ou Fast Learning, composé de micro-séquences de formation, ne convient pas à tous les sujets d’apprentissage, mais il permet à l’apprenant de se focaliser sur un apprentissage ciblé et peut être un complément intéressant à un programme de formation en ligne pour éviter la surcharge cognitive.
  • « Je souhaite pouvoir me former n’importe quand, n’importe où, à partir de n’importe quel outil » (phénomène ATAWAD) : le Mobile Learning propose une expérience d’apprentissage sur le smartphone ou la tablette de l’apprenant, permettant souplesse, mobilité et interactions.
  • « J’aime échanger avec mes pairs pour apprendre de leurs expériences » : le Social Learning permet de partager et d’interagir à distance avec d’autres apprenants, des experts ou des tuteurs, et ainsi de co-construire ses apprentissages via des outils collaboratifs ou des réseaux sociaux d’entreprises.

 

Un large choix d’outils afin de mettre en place ces stratégies de formation

Il existe une multitude d’activités, théoriques ou pratiques, individuelles ou en groupe, plus ou moins ludiques, que les concepteurs de formations peuvent associer à leur guise de façon à optimiser l’efficacité de celles-ci, tant du point de vue du niveau d’acquisition des connaissances que de la satisfaction des apprenants.

Les formations dispensées en « Blended Learning », mélangeant des modalités de formation présentielle et distancielle, se développent pour répondre à cet enjeu :

1. Les connaissances théoriques peuvent par exemple être acquises à distance, à l’aide d’outils digitaux…

Une classe virtuelle, un Live Stream ou un webinaire permettent au formateur d’être connecté à une plateforme en même temps que les participants, de leur présenter des informations et de leur partager des documents comme dans une formation présentielle.

  • La formation peut également être enregistrée et mise à disposition des participants à posteriori sur le net,à travers des podcats (audio) ou videocasts.
  • Ces contenus ainsi que d’autres supports multimédias (Powerpoint, vidéo pédagogique, vidéo interactive, enregistrement vocal…) peuvent être combinés sur une fenêtre unique de l’écran : c’est ce qu’on appelle un Rich Media.
  • Pour certaines manipulations techniques, il peut être intéressant de mettre à disposition des apprenants un Screencast, c’est-à-dire un enregistrement étape par étape des manipulations à effectuer. Il peut s’agir d’un tutoriel (instructions détaillées) ou d’un didacticiel (logiciel interactif d’apprentissage).
  • Le formateur peut prévoir un forum (espace virtuel de partage et d’échange) ou un tchat (messagerie instantanée) permettant une communication directe entre les participants et avec lui-même.
  • Enfin, la construction des savoirs peut se faire de manière collaborative à travers un Wiki, logiciel de gestion de contenu permettant aux apprenants de créer, compléter, illustrer librement les pages, le formateur ayant alors un rôle de modérateur.

2. …puis les compétences pratiques peuvent être travaillées en présentiel, afin que l’apprenant partage ses questions et ses connaissances, et les mette en pratique dans des exercices de manipulation ou de groupe

Le présentiel représente l’opportunité de mettre l’accent sur le partage d’expérience et de miser sur un apprentissage entre pairs :

  • Le Peer Coaching se situe à l’intersection entre le coaching et l’apprentissage collaboratif : il permet aux apprenants de discuter des thèmes couverts par la formation et de s’entre-aider pour leur mise en œuvre sur le terrain.
  • Le co-développement est une méthode de coaching collectif visant à partager des compétences et expériences à partir de l’évocation d’une problématique vécue par l’un des participants.
  • Le Meet-Up permet de mettre en place des travaux collectifs sans formateur, afin de mettre en application ses connaissances dans le cadre d’une tâche à réaliser en groupe.
  • Le tutorat et le mentorat sont des programmes d’accompagnement de l’évolution professionnelle et de partage de savoir-faire et savoir-être, entre un senior et un junior dans l’entreprise. Lorsque ce sont les juniors qui forment les seniors, en particulier aux usages et pratiques des nouveaux outils numériques, on parle de Reverse Mentoring.
  • Le vis-ma-vie permet à l’apprenant d’expérimenter le poste d’un autre collaborateur, son contexte et ses contraintes, pendant une durée déterminée, afin de développer des compétences techniques ainsi que son sens de la collaboration et de la cohésion d’équipe.

Ces outils peuvent faire l’objet d’une formation à part entière ou venir en complément d’un enseignement théorique.

D’autres peuvent être utilisés tant en présentiel qu’en distanciel, et répondent au besoin de mise en application des savoirs acquis en théorie : le Business Game (jeu de réflexion et de mise en situation ludique), le Serious Game (technologie et côté ludique des jeux vidéo), la réalité augmentée (superposition d’informations sur un environnement réel), la réalité virtuelle (immersion dans un monde artificiel créé numériquement), le quiz…

Maintenant que la technologie a fait – et fait encore – évoluer tant les besoins que les pratiques de formation en entreprise ( découvrez l’article « Concevoir une formation en entreprise : mode d’emploi »), les concepteurs de formation doivent mixer au mieux les outils à leur disposition afin d’aider leurs collaborateurs à monter en compétence.

Tout cela de façon stimulante et conviviale, et ainsi atteindre les objectifs pédagogiques, de formation et stratégiques de l’entreprise.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse contact@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles