weave s’engage
sur une nouvelle voie

Découvrir weave en vidéo
Actualités
Source Agra presse
Le 21.10.2018
Back

Viande bovine : Elivia annonce une «première expédition française vers la Chine»

Elivia (groupe Terrena) a annoncé, le 19 octobre dans un communiqué, «la première expédition de viande bovine française vers la Chine depuis son site du Lion d’Angers (Maine-et-Loire)». Cette expédition, qui sera effective le 24 octobre, «fait suite à l’agrément délivré en juillet dernier par les autorités chinoises à deux sites d’abattage en France, dont celui du Lion d’Angers, autorisant la reprise des exportations de bœuf français après 17 ans d'embargo», précise le numéro deux français de la viande bovine.

Back

Les Hauts-de-France créent une «avance remboursable» pour les projets d'agriculteurs

Le conseil régional des Hauts-de-France a adopté, le 18 octobre, un texte portant création d'un dispositif d'avance remboursable à destination des agriculteurs (y compris Cuma ou GIEE) qui souhaitent investir, annonce sa vice-présidente Marie-Sophie Lesne. L'avance remboursable porte sur 20 à 40% du montant des projets (20 à 30% dans le végétal et jusqu'à 40% en élevage). «Nous avons décelé un manque, explique-t-elle dans une vidéo. Il y a des subventions Feader (...) qui laissent de côté de trop nombreux projets d'investissement qui sont de bons projets». Autre dispositif adopté le même jour : une subvention aux projets d'investissements dans l'approvisionnement local des cantines scolaires (logistique, transformation).

Back

Agenda de la semaine agricole du 22/10/18

Dimanche 21 octobre
Inauguration du Sial de Paris (salon de l'agroalimentaire) par Didier Guillaume

Lundi 22 octobre
Suite de l'examen du PLF (1ère partie) en séance publique (Assemblée nationale)
Conférence sur le commerce équitable d'origine France (au ministère de l’Écologie)

Mardi 23 octobre
Suite de l'examen du PLFSS en commission des affaires sociales (Assemblée nationale)
Début de l'examen du PLF (2nde partie) en commission des finances (Assemblée nationale)
Examen pour avis de la mission Aafar (Agriculture) du PLF en commission des aff. économiques (Assemblée nationale)

Mercredi 24 octobre
Conférence de presse de l'AGPM (producteurs de maïs)

Jeudi 25 octobre
Colloque du Haut conseil de la coopération agricole (HCCA)
Examen d'une note sur l'huile de palme (OPECST)
Voyage de presse Afja sur l'agroéquipement

Back

Qualité du miel : les apiculteurs reprochent au SFM de dénigrer la vente directe

Les organisations d’apiculteurs ont reproché le 19 octobre au SFM (conditionneurs) de dénigrer la qualité du miel en vente directe. «Nous sommes régulièrement contrôlés par les services de l’Etat», affirment la FFAP et l’Unaf dans une lettre ouverte avec la Conf’. «L’affirmation du SFM selon laquelle "les miels d’apiculteurs qui vendent en circuit court échapperaient à tout contrôle" est fausse et diffamatoire», poursuivent-elles, réagissant aux propos des conditionneurs le 4 octobre face à la presse. Et de dénoncer les prix «abusivement bas» réclamés par les négociants. Le SFM a pourtant noté le 4 octobre que «le miel payé aux apiculteurs français est 30 à 40% plus cher qu’en Espagne».

Back

Un «bon rendez-vous globalement» avec Didier Guillaume (Christiane Lambert)

La présidente de la FNSEA, reçue le 18 octobre par le nouveau ministre de l’Agriculture, l’a trouvé «très au fait des sujets, opérationnel tout de suite» et décidé à défendre une «agriculture française productive et durable», a-t-elle déclaré à Agra Presse le 19 octobre. Principaux dossiers évoqués : le TODE (Didier Guillaume est «déterminé à trouver une solution»), la méthanisation (il «soutient» la filière), les accidents climatiques (le ministre se rendra la semaine prochaine dans l’Aude), la sécheresse (la FNSEA a formulé une double proposition : chèque transport pour les fourrages, relèvement de l’avance des aides Pac à 90%), la Pac (Didier Guillaume va entamer «un tour d’Europe en commençant par l’Allemagne»), les ordonnances liées à la loi Egalim (le ministre a dit sa «vigilance absolue»).

Back

L’Autorité de la concurrence confirme une enquête sur un potentiel «cartel du jambon»

À la suite des révélations du Monde le 19 octobre, l’Autorité de la concurrence confirme qu’il y a «bien une enquête en cours » sur une potentielle entente dans le secteur de la charcuterie. D’après un arrêt de la cour d’appel de Paris de 2014, l’enquête porte sur une possible «coordination des industriels de la charcuterie-salaison, à la fois, à la baisse, sur les variations de la cotation du jambon auprès des abatteurs et, à la hausse, sur les prix pratiqués à l’égard de leurs clients de la grande distribution». Les soupçons d’entente portent également sur une coordination, entre les industriels, des réponses aux appels d’offres pour les marques de distributeurs.

Back

Vin : les exportations à un record en valeur en 2017/18, les importations aussi

Les exportations de vin par la France ont atteint un niveau record durant la campagne 2017/18, à 9,35 milliards d’euros (Mrd€), a indiqué FranceAgriMer le 18 octobre. Une performance qui révèle notamment l’efficacité des mécanismes de régulation viticole quand on intègre le fait que la vendange de 2017 était la plus basse depuis l’après-guerre. Le précédent record était en 2016/17, à 8,8 Mrd€. Les destinations en hausse sont les États-Unis et la Chine, l’UE restant la destination prépondérante. Parallèlement, les importations ont-elles aussi augmenté, en valeur. Elles ont dépassé les 900 millions d’euros, atteignant 905 millions. Un trait marquant de ces vins importés est qu’ils montent en gamme.

Back

L’AFBV propose un plan de sauvegarde de l’édition génomique

L’Association française de biotechnologies végétales (AFBV) a indiqué, le 18 octobre, avoir soumis à la Commission européenne un plan de sauvegarde de l’édition génomique. Elle propose, «à court terme, de mettre en place un processus de validation pour les plantes issues de l’édition génomique», qui «pourrait être de la responsabilité d’une autorité à désigner», selon un communiqué. A plus long terme, il s’agit d’«engager une procédure de révision complète de la réglementation sur les OGM». L’association craint un blocage de l’édition génomique après l’arrêt de la Cour de justice de l’UE sur la mutagénèse rendu le 25 juillet dernier.

Back

Le secteur des agroéquipements anticipe un maintien de sa croissance en 2019

Axema a confirmé le 18 octobre sa prévision d’une croissance de 5 % pour l’agroéquipement en 2018, anticipant un maintien de la tendance l’an prochain. Plus d’un dirigeant sur deux déclare connaître une reprise économique. Un résultat d’enquête confirmé par l’Insee : le chiffre d’affaires des entreprises de l’agroéquipement affiche +6 % lors des six premiers mois de 2018. Les perspectives d’activité restent positives au 2ème semestre pour 57 % des dirigeants (contre 47 % l’an dernier). Concernant 2019, deux tiers des sondés anticipent une poursuite de la croissance (supérieure à 2 %) au 1er semestre. Une conjoncture liée à l’amélioration de la situation financière des exploitations ces deux dernières années, selon le président Frédéric Martin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles