transition énergétique
Industrie 4.0

“La maîtrise de la demande au cœur de la transition énergétique.”

17 juin 2013

“La maîtrise de la demande au cœur de la transition énergétique.”

Plusieurs façons d’approcher les problèmes énergétiques ont été proposées au cours de la conférence. Bien que différentes, toutes s’accordent sur un point : les éléments nécessaires au déclenchement de la transition énergétique sont d’ores et déjà à notre portée. Charge à nous, maintenant, de remettre dans l’ordre les différentes pièces de cet épineux puzzle.

Ludovic Piacka

3 objectifs principaux sont à garder en tête au moment d’amorcer le virage de la transition énergique : sécurité de l’approvisionnement, compétitivité économique du secteur, et lutte contre le changement climatique. Pour tous les atteindre, un travail de fond doit être engagé à la fois au niveau de l’offre et de la demande d’énergie.

Les solutions politiques actuellement avancées portent essentiellement sur la production, c’est-à-dire l’offre d’énergie. A cet égard, la diversification du mix énergétique apparait effectivement comme un prérequis indispensable. Les intervenants rappellent néanmoins que les mêmes efforts doivent être réalisés au niveau de demande, avec en ligne de mire une Maitrise croissante de la Demande en Energie (MDE).

Thierry Kalfon (Directeur Stratégie, Economie et tarifs chez GDF Suez Energie France) parle à ce titre d’une révolution en « 4D » :

  • Dérégulation
  • Décentralisation – accroitre la production dans les territoires
  • Digitalisation – utilisation des nouvelles technologies au service de l’industrie
  • Décroissance – l’Europe, continent où la demande baisse

Jean Claude Mensch souligne plus particulièrement l’importance de la décentralisation. 

En sa qualité de maire d’Ungersheim, petit village d’un peu plus de 2000 habitant, il prône la sortie « des sentiers battus » pour trouver des solutions à long terme, au niveau local notamment. A ce titre, les “21 mesures pour le XXIème siècle” sont particulièrement intéressantes en cela qu’elles valorisent la biodiversité comme levier essentiel de la transition énergétique et qu’elles proposent des actions concrètes à mettre en œuvre. La mise en place du programme « de la graine à l’assiette » a ainsi permis de réduire le budget énergétique nominal tout en augmentant la qualité de vie des résidents d’Ungersheim. La décentralisation présente en outre des avantages non négligeables en terme de pédagogie : la mise en place des initiatives locales permet en effet de sensibiliser les citoyens sur la maitrise de leur consommation d’énergie tout en faisant la promotion des énergies renouvelables.

Mr. Gonzalo Errejon (Directeur Marketing & Développement des relations fournisseurs, Groupe Rexel)

Celui-ci partage l’idée que c’est le consommateur qui doit être au cœur de la transition.

Nous devons sortir d’un raisonnement purement économique pour y intégrer lesarguments de la « behavioral economics ». Le concept aristotélicien sur l’habitude comme excellence est, par ailleurs mis en avant ; seule la responsabilité des agents permettra de réformer le marché. Les solutions ne peuvent pas se maîtriser seulement à travers les produits. Le comportement des tous les agents économiques et sociaux doit fluctuer pour que les objectifs soient atteints. La distribution et l’offre ne peut-être qu’un catalyseur.

M.Topper (en charge de l’exercice de prospective énergétique vision 2030-2050 au Cabinet du Président de l’ADEME)

L’économie, telle que nous la connaissons, est très compartimentée et divisée. Chaque secteur est indépendant des autres. Or, comme l’a soutenu Monsieur Topper (en charge de l’exercice de prospective énergétique vision 2030-2050 au Cabinet du Président de l’ADEME) ce paradigme est révolu. Pour arriver aux résultats souhaités, l’interconnexion et l’interconnectivité entre les différents secteurs, afin que chacun puisse contribuer à l’échange et à l’évolution est primordial. La simplification des processus permettrait de faire un pas supplémentaire vers la destination « durable ».

La volonté pour le changement sera le facteur qui fera basculer le secteur de l’énergie du côté de la transition. Nous avons un rôle citoyen de promouvoir auprès des consommateurs et des entreprises la sobriété énergétique.

Voici la conférence en photos:

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles