mutualisation logistique
Industrie 4.0

Mutualisation logistique : plusieurs approches gagnantes !

4 mars 2014

Il existe deux grands types de mutualisation logistique : La mutualisation « optimisée » et la mutualisation « d’opportunité ».

La mutualisation « optimisée »

Cette technique consiste à ajuster les commandes de différents industriels pour optimiser la chaîne d’approvisionnement et le transport. Cela nécessite d’avoir une connaissance de l’ensemble des quantités commandées ainsi que les niveaux de stocks et de synchroniser les calculs de réapprovisionnement des différents acteurs. Les différentes commandes peuvent ainsi être ajustées, dans la limite des règles de stock définies (stock maxi et stock mini) et du taux de service souhaité.

A l’origine, cette mutualisation optimisée des commandes s’est appuyée sur la GPA (Gestion Partagée des Approvisionnements). L’industriel connaît donc le stock de ses produits chez le distributeur et lui propose directement les quantités à réapprovisionner. Ainsi l’industriel a une flexibilité sur les quantités à réapprovisionner du moment qu’il respecte un taux de service à atteindre et un stock maxi à ne pas dépasser.

A plusieurs, la GPA devient mutualisée et offre ainsi la latitude pour remplir les camions en jouant sur le niveau des stocks des différents acteurs. Ces pools sont souvent gérés par des prestataires logistiques (ex FM Logistics) ou des coordinateurs transport (ex Interlog Services).

Parmi les pôles en GPA mutualisée, on peut citer par exemple le pôle MARS (pet food, snack food, alimentation humaine) / UB (biscuits) / Wrigley (confiserie) / Saupiquet (conserve de poissons). Ce pôle a également choisi d’utiliser la même plateforme logistique de départ, ce qui optimise le trajet des camions.

Un distributeur peut également piloter un pôle, dans le cas où il opère lui-même du transport. C’est l’exemple d’Auchan qui se charge de la collecte auprès de différents viticulteurs d’une même région.

Enfin, le pilotage de ces commandes optimisées pour la mutualisation peut être réalisé par des solutions techniques, par exemple via des plateformes web. Les PMI sont aussi actives sur ces sujets, avec par exemple, le groupement de PMI de Charente-Poitou pour livrer en direct les magasins de la grande distribution. Ce groupement s’appuie sur un portail web n’autorisant la commande par le distributeur qu’une fois la commande optimisée (en poids). Le portail a permis de créer un catalogue commun, une prise de commande avec un franco commun, puis de gérer l’exécution de la livraison.

La mutualisation « d’opportunité »

Cette approche consiste à partir du besoin (commandes émises par le distributeur) à optimiser la chaîne d’approvisionnement et le transport par des regroupements (aucune action d’ajustement de la commande pour optimiser le transport). Au vu des commandes, il convient d’analyser l’opportunité d’optimiser au mieux le transport par des regroupements (massification des commandes).

Dans ce cas, un coordinateur récupère les demandes des livraisons des distributeurs vis-à-vis des industriels du pôle. Il regroupe au mieux dans le même camion les commandes d’un distributeur vers les différents industriels. Cette optimisation est intéressante, mais moins optimisée qu’en GPA mutualisée. En effet, le coordinateur respecte les quantités demandées par le distributeur, mais n’a pas la flexibilité de jouer sur le niveau de stock. En revanche, elle est souvent plus simple à mettre en œuvre.

On peut noter comme exemple le pôle Synchronis qui regroupe Mont-Blanc (les crèmes dessert), Materne (les compotes, les confitures), Foods International, société plus connue en France au travers de ses marques : Twinings (le thé), la Tisanière (les infusions), Jordans (les céréales), Ovomaltine (les boissons chaudes) et Brossard (gâteaux, pâtisserie industrielle). Ce pôle a choisi de garder 3 entrepôts différents, ce qui nécessite pour le camion d’aller charger à 3 endroits différents ou à utiliser des hubs de groupage/dégroupage.

 

Pour plus d’articles sur l’industrie et le transport, c’est ici !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles