Open Banking

Les nouveaux moyens de paiement un enjeu et une opportunité pour les banques

9 septembre 2015

La carte bancaire est toujours le moyen de paiement le plus plébiscité

En 2014, en France, 145,7 millions de paiements ont été effectués par carte bancaire, pour un montant total d’opérations de 420,1 milliards d’euros (sources : site officiel des cartes bancaires CB). La carte bancaire a encore le monopole des moyens de paiement.

Afin de contrer les nouvelles possibilités émergeant dans notre quotidien, les cartes bancaires ne sont pas restées sur leurs acquis et ont su évoluer avec leur temps en proposant de nouveaux services, comme l’intégration du paiement sans contact pour concurrencer les nouvelles solutions de paiement.

Cette fonctionnalité permet de régler, sans saisie du code secret, les paiements inférieurs à 20 euros en passant sa carte devant le terminal de paiement (communication à courte portée, la même utilisée par le passe Navigo). Cela a pu être rendu possible grâce à la technologie NFC, « Near Filed Communication », qui peut s’intégrer dans une carte bancaire ou dans un téléphone.

Le paiement sans contact par téléphone mobile, pour fluidifier et sécuriser l’acte d’achat physique ou virtuel

Le paiement sans contact intégré dans les téléphones mobile est actuellement la solution la plus innovante. Cette évolution est directement en lien avec le comportement des consommateurs, de plus en plus connectés et mobiles. Ainsi, il n’y a plus besoin de carte bancaire, la carte SIM du téléphone mobile se substitue à la carte bancaire et stocke toutes les informations nécessaires au paiement. Le seuil de paiement et la procédure à suivre sont les mêmes que pour les cartes bancaires. Pour des sommes de plus 20 euros, le consommateur doit entrer son code secret sur son mobile.

Depuis 2012, tous les terminaux installés par la Société Générale sont équipés de cette fameuse technologie sans contact. La Société Générale teste également une solution pour les commerçants qui permet d’utiliser un mobile comme terminal de paiement. Un petit boîtier permet d’insérer la carte bancaire et de taper le code. Cette solution s’adresse aux commerçants très mobiles ou réalisant peu de transactions.

Des nouvelles innovations pour des utilisateurs de plus en plus connectés

Le groupe bancaire italien UniCredit a mis en place un dispositif de paiement permettant de payer par balayage sans contact des veines de la paume de main de l’utilisateur. La biométrie permet de sécuriser la transaction et rendre la fraude plus difficile en ne faisant plus appel aux méthodes d’authentification traditionnelles (telles que le code à 4 chiffres).

La banque ukrainienne PrivatBank via son service NFC World a développé un guichet automatique, utilisant les technologies NFC, qui permet d’utiliser son smartphone pour retirer de l’argent dans des distributeurs sécurisés. Ainsi les coûts d’exploitation des distributeurs automatiques de billets seraient réduits car les claviers numériques, les écrans et les autres fonctions d’interface utilisateur seraient supprimées.

Le portefeuille électronique est une autre innovation permettant de préserver les données bancaires et offrir aux clients une solution de paiement en ligne, prioritairement sur Smartphone, qui permet de préserver ses coordonnées bancaires tout en apportant une fluidité dans l’acte de paiement.

Le service de paiement en ligne Paylib permet d’une façon simple et sécurisée de payer en ligne sans avoir à saisir les données de sa carte bancaire. BNP Paribas, La Banque Postale et la Société Générale se sont associés pour développer cette solution utilisable, sur ordinateur, tablette ou smartphone. Cette solution offre de nombreux avantages pour les particuliers et les commerçants.

La sécurité enjeu fondamental pour les nouveaux moyens de paiement

Peu importe le moyen de paiement utilisé, la sécurité des données est un enjeu fondamental pour les acteurs du secteur. L’objet est de fournir aux terminaux mobiles, donnant un accès direct ou indirect aux comptes bancaires, des mises à jour régulières pour qu’ils restent inviolables. Pour contrer la créativité des pirates, les opérateurs techniques doivent réaliser d’importants investissements en R&D. la protection des données est un point essentiel, tant pour les serveurs « cloud » hébergeant le paiement, que pour les smartphones et les tablettes utilisés par les consommateurs.

Seuls les plus gros moyens de paiement ou ceux représentants le plus de valeur ajoutée pour leurs porteurs émergeront durablement.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles