Open Banking

Open Banking : une opportunité à saisir pour les acteurs du crédit

24 janvier 2019

Dans un contexte qui met les organismes de crédit sous tension :

  • Des besoins clients qui évoluent avec de nouveaux modes de consommation (covoiturage, cofinancement, colocation, troc, location entre particuliers, entraide, éducation en ligne…).
  • Des partenaires qui s’attendent à bénéficier de services d’Open Banking (rapidité, facilité, normalisation et sécurisation de l’accès aux services).
  • Un marché de plus en plus concurrentiel avec des acteurs traditionnels en quête d’innovation et l’arrivée de nouveaux entrants (ex : crowdfunding) qui risquent de désintermédier les banques.
  • Un environnement règlementaire (DSP2, GDPR…) de plus en plus contraignant qui pousse à l’ouverture des Systèmes d’Information des banques et au partage des données clients.

L’Open Banking propose via les APIs d’industrialiser deux modèles économiques complémentaires et offrant des opportunités de développement de PNB :

Le modèle « Bank as a Service » (BaaS) : industrialise l’accès aux services de la banque pour les distributeurs

Le modèle (1) Bank as a Service (BaaS) permet d’envisager :

  • Des gains de revenus via
    • La valorisation (et monétisation) des services et données de la banque auprès d’autres acteurs du secteur (sites marchand, concessionnaires indépendants…) en leur permettant de profiter du savoir-faire de la banque (ex : capacité de scoring).
    • L’acquisition de nouveaux clients via la distribution des offres existantes (ex : crédit à la consommation) ou nouvelles sur de nouveaux canaux de distributions (qui deviennent accessibles grâce à la réduction du coût d’intégration.
  • Des gains d’efficacité via la normalisation et réutilisation des accès aux services par les partenaires historiques et filiales du groupe.

Ce modèle est déjà mis en œuvre par plusieurs acteurs qui exposent des services de crédit (ex : BBVA, Railsbank, Solarisbank).

 

Le modèle « Bank as a Platform » (BaaP) : industrialise la construction d’offres « augmentées » basées sur un écosystème de producteurs dont certains peuvent proposer des services non financiers

Le modèle (2) Bank as a Platform (BaaP) permet d’utiliser les services offerts par des Tiers pour enrichir l’offre de la banque au sein d’univers de besoins cohérents. Pour les organismes de crédit dont les offres sont largement distribuées au travers de partenaires (modèle B2B2C), c’est l’opportunité de se rapprocher du client final (réduire le risque de désintermédiation) en renforçant la proposition de valeur directe pour les clients (repositionnement en B2C). De plus, ce modèle contribue à :

  1. Enrichir la connaissance client (mise en place d’une boucle vertueuse entre la multiplication des données collectées et accessibles au travers des nouveaux services et le développement de nouveaux services rendu possible par le partage de nouvelles données)
  2. Optimiser les délais de développement de nouvelles offres : time to market
  3. Réduire les coûts de mise en œuvre
  4. Profiter des innovations du marché

A noter : les partenaires doivent aussi souhaiter fonctionner sur ce modèle. Ils sont motivés par la possibilité d’avoir accès à la clientèle de la banque voire des autres partenaires ainsi qu’une démultiplication de leurs canaux de distribution.

Par exemple, afin de répondre aux évolutions des besoins des consommateurs pour se déplacer, on peut imaginer répondre à un univers de besoins lié au déplacement avec une offre « augmentée » valorisant le cœur de métier du crédit et combinant les services de partenaires sélectionnés :

Dans cet exemple, la plateforme propose un parcours au client qui intègre l’ensemble de ses besoins pour se déplacer.

C’est cette simplification et digitalisation du parcours client de bout en bout, et la capacité à sélectionner (scoring des partenaires) et sécuriser les échanges (cybersécurité, GDPR) avec des partenaires qui assure le succès de l’approche.

Au stade de la réflexion chez la plupart, quelques acteurs sortent du lot pour mettre en œuvre un modèle ce distribution complémentaire (ex : intégration de l’offre de crédit instantanée de Lydia par Carrefour Bank, assemblage d’offre bancaires et parabancaires par le CDN).

La démarche à adopter nécessite alors de travailler sur 4 volets :

  • Un volet « Offre »afin de définir les univers de besoins à adresser, d’identifier et sélectionner les partenaires premiums et pérennes
  • Un volet « Parcours » pour la création ou mise à jour des parcours clients, collaborateurs et partenaires avec une approche design (CX / UX / UI)
  • Un volet « Intégration partenariat » afin de définir les modalités d’intégration des partenaires dans l’organisation et d’industrialiser la mise en place opérationnelle des partenariats.
  • Un volet « APIsation et Cloud » qui traite les socles technologiques (échanges de données, SSO, portail OPEN API, cybersécurité, type d’hébergement : cloud privé/public/hybride…) et vise à maîtriser les nouveaux enjeux induits par une architecture ouverte.

 

onepoint x weave propose une approche en 4 temps pour formaliser l’ambition métier et IT et éprouver le modèle cible tout en transformant progressivement l’expérience client et le SI :

Cette approche et nos références multiples sur l’Open Banking, le Crédit et les architectures IT
best in class vous garantissent notre capacité à adresser l’ensemble de la problématique.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles