Data driven

Trois minutes pour comprendre la Blockchain

20 avril 2017

Elle est présentée comme la nouvelle révolution celle qui vient après internet, mais qu’est-ce que la Blockchain ?

 

Quelques généralités

 

La chaîne de blocs (en anglais blockchain) est une base de données distribuée transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Il s’agit d’un registre de transactions digital et réputé infalsifiable.

A l’origine, la blockchain a été utilisée pour supporter l’activité d’échange d’une crypto monnaie : le Bitcoin. Aujourd’hui, elle porte la promesse de pouvoir réaliser des transactions entre tiers qui ne se connaissent pas, sans intermédiaire de confiance.

Pourquoi la Blockchain est inviolable ?
Au cœur de son fonctionnement, les valideurs de blocs, dits mineurs, constituent un réseau de noeuds informatiques. Chacun dispose d’une copie du registre qui est mise à jour continuellement, au gré de la validation des nouveaux blocs. Lié au précédent, le nouveau bloc est ajouté à la chaîne une fois qu’un mineur a réussi à résoudre un problème mathématique complexe dont la durée oscille autour des 10 minutes. Le réseau de mineurs et le côté aléatoire de la validation de blocs rendent le système aujourd’hui inviolé.

Si la Blockchain est le nom de la technologie utilisée, les usages qu’elle supporte peuvent justifier de créer des registres spécifiques. Il existe ainsi plusieurs blockchains, registres de transactions, basée sur la technologie ‘Blockchain’. A titre d’exemple, il existe la blockchain Bitcoin et la Blockchain Ethereum qui utilisent deux registres différents donc deux Blockchains distinctes.

 

utilisations du bitcoin et ethereum

Ce qu’il faut retenir


Une Blockchain c’est une…

points forts de la blockchain

Qui permet de réaliser des échanges …

valeurs de la blockchain


Par ses qualités d’inviolabilité des transactions enregistrées et la décentralisation de la validation, cette technologie répond à des problèmes rencontrés par plusieurs secteurs économiques : l’échange d’un acte de propriété, le vote électronique, la traçabilité de produits alimentaires, les échanges financiers…

 

Focus sur la Blockchain Bitcoin

 

Pour mieux comprendre cette technologie intéressons-nous à son utilisation première : le Bitcoin, cette monnaie virtuelle qui s’échange grâce à une Blockchain.

chronologie de l'utilisation du bitcoin

Il est impossible de créer de faux bitcoins ou de dépenser 2 fois le même bitcoin : les mineurs se rendraient immédiatement compte de l’incohérence présente dans le registre et stopperaient net la transaction.

 

Les perspectives et cas d’utilisation

 

La technologie Blockchain modifie les usages passés des modèles économiques basés sur les tiers de confiance. De nouveaux usages et modèles économiques restent à bâtir par les entreprises et les pouvoirs publics. A titre d’exemple, le Ghana envisage d’utiliser cette technologie pour fiabiliser son cadastre. Par ailleurs, de nouvelles applications pourraient détrôner AirBNB ou Uber en mettant directement en relation des utilisateurs entre eux.

Illustration :

comparaison blockchain et entreprises

 

 

Cyril Guimbard, Pierre Monod, François Dias

Sources :

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles