Intelligence collective

Les 50 nuances de la Business Technology

16 septembre 2015

La fin de la pensée unique : vers une DSI bi-modale

Pendant longtemps Métier et IT se sont opposés, l’un cherchant à prendre le pas sur l’autre et inversement. De brillants esprits se sont penchés sur cette articulation. Nombreux sont ceux qui ont tenté de la pacifier, de la faire (simplement ?) fonctionner puis de la fluidifier. Des modèles de gouvernance ont été pensés pour décrire LA solution ultime qui serait la panacée universelle. Comme vous le savez … cette quête continue encore aujourd’hui. Force est de constater qu’il n’existe pas de modèle qui décrive de manière exhaustive et satisfaisante le partenariat Métier / IT.

Il est temps d’emprunter une nouvelle voie, celle de la Business Technology. Fini l’opposition, l’objectif est de constituer un partenariat, de tisser le bon maillage et la combination constructive entre Métier et IT. Le but est de bénéficier du meilleur des 2 mondes et de tirer parti d’une force puissante, créatrice de valeur à l’échelle de l’entreprise

Actant qu’il n’est pas possible de traiter de manière unique et uniforme la relation Métier et IT, l’institut Gartner a formalisé le concept d’une DSI bimodale. Ce modèle se répand au sein des entreprises comme le nouveau Graal. Gartner est parti du constat que les SI actuels étaient incompatibles avec les nouvelles tendances digitales. Les structures organisationnelles en place inhibent l’échange et la détection, puis la diffusion, d’idées naissantes. La plupart des plans stratégiques pluri-annuels rendent difficile, voire impossible, une réaction rapide aux dynamiques accélérées. Ajoutons à cela, que cette vivacité s’accompagne d’une hétérogénéité et d’une variabilité des demandes d’utilisateurs. Voilà ce qui explique le succès du concept d’une DSI bimodale.

De quoi s’agit-il ?
C’est encore le vice-président de Gartner Research, Michael Smith, qui en parle le mieux :  Nos études révèlent que les DSI doivent adopter une approche bimodale pour soutenir la transformation de l’entreprise vers l’économie numérique : Un mode cherche à développer une capacité, une culture et une approche plus agiles et innovantes. Le second mode met l’accent sur une plus grande industrialisation de l’informatique.”

Il s’agit donc d’adapter son mode de fonctionnement à la thématique à traiter. Deux modes pour deux approches différentes et complémentaires. Une première méthode agile fondée sur l’itération et l’innovation, et une deuxième plus déterministe que l’on pourrait rapprocher du traditionnel “cycle en V”. Ainsi naquirent les deux premières nuances de la Business Technology.

 

50 nuances de Business Technology pour explorer de nouveaux modes de collaboration

Et si deux nuances étaient encore trop limitantes ! et si on osait explorer d’autres voies vers plus de création de valeur !

Le Gartner a le mérite de réconcilier le couple Métier / IT et de le positionner dans une dynamique constructive. Cependant, l’approche bimodale ne décrit que deux extrèmes qui bien souvent ne correspondent pas à une réalité opérationnelle. Et si il fallait se réinventer à chaque fois. Si le partenariat devait co-construire et définir la  meilleure manière (gouvernance, organisation, équipe) de traiter la thématique proposée. Si l’on pouvait apporter une réponse adaptée avec toutes les gradations entre les deux extrêmes, soit une infinité de nuances possibles !

Quelle serait la nuance la plus adaptée à un projet d’innovation ? à un projet de structuration ? à un projet d’organisation ? etc. Un couple Business Technology épanoui est un architecte des possibles. L’entreprise capable de s’outiller en différentes méthodes, processus, ressources et solutions techniques pour opérer selon une riche palette de nuances, bénéficie d’un avantage précieux : la capacité à faire face à l’incertitude. Même lorsque le foisonnement technologique, methodologique, (philosophique ?) n’est pas encore maitrisé, l’entreprise est en capacité de tirer parti de courants de rupture pour aller de l’avant.

 

“Weave your own shades !”

S’accorder, définir la nuance à adopter n’est pas chose aisée. Il revient à chaque entreprise de tester et d’expérimenter différentes options afin de tisser la bonne association ! Connaitre le sens du projet d’entreprise, s’impregner de sa culture, connaitre ses atouts, assumer ses faiblesses sont des pré-requis indispensables qui nourrissent la réflexion et l’expérimentation. Il est important d’identifier des axes fondateurs, piliers de la collaboration (cycle en V ou Scrum, make or buy, interne ou externe). Fonction des attendus de chaque collaboration, il s’agit de positionner un curseur à l’endroit propice sur chaque axe. Par la combinaison de ces curseurs nait un mode de collaboration, une nuance.

Il est primordial, à la fin de chaque réalisation, d’analyser les choix qui ont été faits et l’impact qu’ils ont eu, afin d’éventuellement replacer le curseur à un meilleur endroit. D’expérience en expérience, l’entreprise pourra retenir les quelques nuances de Business Technology les plus propices à la conduite de sa transformation digitale dans les meilleures conditions.

 

Se réinventer et chasser la routine

Le champ des possibles est immense.
Il n’existe pas de recette miracle pour réussir sa transformation digitale (si ce n’est comprendre qu’il n’y a pas de recette miracle).

La Business Technology est une voie prometteuse qui reste à défricher. C’est à chaque entreprise d’identifier les nuances qui incarnent le mieux sa culture et soutiennent ses ambitions. A chaque entreprise d’expérimenter pour trouver ses principes d’épanouissement, ses équilibres de collaboration. Attention, les nuances ne sont pas figées dans le temps elles évoluent sans cesse. Guettez les signes de routine ! Soyez imaginatifs !. L’empathie, la bienveillance et la remise en question permanente constituent l’état d’esprit qui vous permettra de cultiver un couple Business Technology épanoui et créateur de valeur.

Vivez de nouvelles expériences ! Les équipes Métiers & IT pourraient bien y découvrir un nouveau plaisir dans leur relation pour le plus grand bonheur de la transformation digitale de votre entreprise.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités*

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé de gestion des Clients et Prospects (CRM).

Le Responsable de traitement est la société weave, 37 rue du rocher 75008 Paris RCS Paris 802 396 085.

Elles sont destinées à l’activité marketing du groupe weave ainsi quà celle de ses filiales, à l’exclusion de tout transfert hors de l’UE. Elles sont conservées pour une durée conforme aux dispositions légales (par exemple 3 ans pour les données prospects).

Ce traitement nécessite votre consentement que vous pourrez retirer à tout moment sans que cela ne remette en cause sa licéité.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » et au règlement européen n°2016/679, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’effacement, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données ou de limitation du traitement. Vous pouvez également pour des raisons tenant à votre situation particulière, vous opposer au traitement de vos données et donner des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (www.cnil.fr).

Vous pouvez exercer vos droits en nous contactant à l’adresse vosdonnees@weave.eu.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et des offres personnalisées, ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de cookies et notre charte des données personnelles